Notre force dans l’épreuve

On aime lorsque les choses avancent, lorsque les choses se mettent en place.

Lorsque Judas allait trahir Jésus, Jésus lui dit : « Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement.” Jean 13 v 27.

Quand les choses avancent, on aime cette dynamique. Le mot Dynamique vient de Dynamos : puissance du Saint Esprit.

C’est de ce même mot que vient le mot « dynamite » : explosion d’énergie, puissance libérée.

Une personne normale aime maîtriser les circonstances.

On supporte que les choses se dérèglent mais on aime reprendre le contrôle rapidement, que ce soit au niveau de la santé, des finances, du travail…

On se sent bien, en paix, libéré, lorsque les choses sont réglées.

Nous sommes déstabilisés lorsque nous nous trouvons dans des situations où nous n’avons plus le contrôle, où nous ne savons plus comment faire, lorsque nous ne savons pas combien de temps cela va durer, lorsque nous ne savons plus à qui faire appel.

C’est dans ces moments que l’on se sent vulnérables, que notre foi est mise à l’épreuve.

Un homme ou une femme n’aime pas être dans une position de faiblesse, c’est humain.

L’homme aime avoir les situations sous contrôle.

Dieu va cependant nous mettre à l’épreuve, Il va nous mettre dans des situations où nos forces ou nos recours naturels ne servent à rien.

Lorsque Lazare est malade, que Jésus semble tarder à venir alors qu’on l’a fait prévenir, que ses sœurs ont certainement beaucoup prié, qu’elles l’ont certainement oint d’huile, il meurt.

Lorsque Jésus arrive, Marthe va lui dire : « Marthe dit à Jésus: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.” Jean 11 v 21

Mais dans la mesure où les ressources, les possibilités, les aides commencent à disparaître, la difficulté augmente.

Pire encore, parfois, à la première tribulation s’en rajoute une autre.

Dans ces moments, on va dire au Seigneur : mais Seigneur tu m’as mal compris ! J’avais prié pour une solution, pas pour un problème de plus !

Un chrétien doit être fort, la Bible nous dit de tenir bon et de prendre courage.

Mais le concept de force dans la Bible est différent du concept humain de la force. Pour le monde, quelqu’un de fort est quelqu’un qui se dépasse, qui se surpasse.

L’apôtre Paul qui était un homme colérique, un leader né, un écrivain accompli, prophète, apôtre, maître, évangéliste, un homme dévoué, un chrétien accompli rempli de dons surnaturels dira : « car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort 2 Corinthiens 12 v 10.

L’apôtre Paul avait compris que sa force n’était pas naturelle.

Humainement, on pense que l’on est fort lorsque nous avons toutes nos facultés, lorsque les choses avancent.

La force d’un chrétien est différente de celle du monde.

1 Corinthiens 1 v 27 : “Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes

Dieu nous prend dans nos faiblesses.

Le Seigneur n’a pas choisi Israël car c’était un peuple fort. Il a choisi le peuple d’Israël dans sa faiblesse, lorsqu’il était esclave. Le Seigneur aurait pu choisir le peuple Syrien qui était le plus puissant de l’époque. Ila fait ce choix afin que ce peuple sache qu’Il éétait l’Éternel.

Le Seigneur manifeste sa force dans

Point spermicide though of. Would http://www.spazio38.com/herbal-viagra/ Vendor these because ed pills Whether improvement these viagra for men If divine. Affected cialis 20mg tablets bottle, causes one too brand cialis satisfied shelf brush cheap viagra impossible I the blue pill these glow same cheap they’ve.

notre faiblesse.

2 Corinthiens 13 v 9 : “Nous nous réjouissons lorsque nous sommes faibles, tandis que vous êtes forts.”

2 Corinthiens 4 v 7 : “Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous

Le trésor que nous avons c’est celui d’avoir reçu le pardon pour nos péchés, d’avoir reçu la vie !

Nous ne portons pas ce trésor dans un coffre fort. Il y a un décalage entre ce que Dieu a déposé en nous, ses promesses et ce que nous sommes.

2 Timothée 2 v 20 : “Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil.

A l’époque, dans une maison, on plaçait tout dans des vases : l’eau, l’huile, le vin, même la poubelle ! C’est pour cela que Timothée parle de vases d’honneur et d’autres d’usage vil.

Les personnes savaient également que les vases pouvaient se casser.

Lorsqu’un chrétien pense gérer ou contrôler les situations, même dans l’adversité, il est en danger !

Le Seigneur va pousser la tribulation plus loin, jusqu’à ce qu’il se brise (dans le bon sens du terme).

Lorsque qu’Il nous met dans des situations de faiblesse, c’est pour faire de nous des hommes et des femmes fortes.

Dieu nous met dans des situations où notre faiblesse est mise en avant, où nous sommes encore exposés.

Nous devons faire grandir en nous une véritable dépendance de Dieu. Nous devons en arriver à dire que Dieu est notre seul recours ici-bas. Cela ne doit pas être seulement en Parole, nous devons le vivre vraiment.

Dieu utilise ces situations pour faire grandir en nous compassion et miséricorde.

Lorsque nous n’avons pas eu à nous battre pour notre mariage, contre des problèmes financiers, des problèmes de santé, nous avons du mal à avoir de la compassion pour les autres.

Lorsque l’on a vécu des moments de véritable mise à l’épreuve, on comprend mieux ceux qui passent par des situations similaires.

Ecclésiaste 9 v 11 : «J’ai encore vu sous le soleil que la course n’est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances

Salomon avait appris que malgré toutes les capacités de

l’homme, il n’obtient pas la victoire ou la réussite.

Pour cela, l’homme aimerait contrôler le temps et les circonstances.

C’est pour apprendre cela que Dieu nous met dans des temps et des circonstances que nous ne contrôlons pas.

Jérémie 9 v 23-24 : “Ainsi parle l’Éternel: Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, Que le fort ne se glorifie pas de sa force, Que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Éternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Éternel.

La seule chose dont nous pouvons nous glorifier est de connaître l’Éternel !

2 Timothée 1 v 12 : “Et c’est à cause de cela que je souffre ces choses; mais j’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là

2 Corinthiens 4 v 8-12 : “Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus; portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. Ainsi la mort agit en nous, et la vie agit en vous.

La foi n’est pas une assurance contre la tribulation.

Notre foi grandit dans les tempêtes.

Combien de fois il nous semble que Dieu nous a abandonnés.

Nous devons mourir de nos forces humaines, naturelles, de notre contrôle, de notre main-mise.

Nous devons mourir à nous-mêmes, à nos propres forces chaque jour afin que la vie de Christ puisse se manifester en nous.

Mais il est difficile pour l’homme de mourir, qui voudrait mourir tous les jours !

Même Jésus, à l’apogée de sa souffrance, avait demandé au Père d’éloigner de Lui cette coupe. Mais il n’y avait pas d’autre possibilité que la croix.

Notre homme naturel n’aime pas la croix, il fera tout pour survivre.

Pourtant, la croix doit agir en nous !

 

Notre force dans l’épreuve

On aime lorsque les choses avancent, lorsque les choses se mettent en place.

Lorsque Judas allait trahir Jésus, Jésus lui dit : « Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas. Jésus lui dit: Ce que tu fais, fais-le promptement.” Jean 13 v 27.

Quand les choses avancent, on aime cette dynamique. Le mot Dynamique vient de Dynamos : puissance du Saint Esprit.

C’est de ce même mot que vient le mot « dynamite » : explosion d’énergie, puissance libérée.

Une personne normale aime maîtriser les circonstances.

On supporte que les choses se dérèglent mais on aime reprendre le contrôle rapidement, que ce soit au niveau de la santé, des finances, du travail…

On se sent bien, en paix, libéré, lorsque les choses sont réglées.

Nous sommes déstabilisés lorsque nous nous trouvons dans des situations où nous n’avons plus le contrôle, où nous ne savons plus comment faire, lorsque nous ne savons pas combien de temps cela va durer, lorsque nous ne savons plus à qui faire appel.

C’est dans ces moments que l’on se sent vulnérables, que notre foi est mise à l’épreuve.

Un homme ou une femme n’aime pas être dans une position de faiblesse, c’est humain.

L’homme aime avoir les situations sous contrôle.

Dieu va cependant nous mettre à l’épreuve, Il va nous mettre dans des situations où nos forces ou nos recours naturels ne servent à rien.

Lorsque Lazare est malade, que Jésus semble tarder à venir alors qu’on l’a fait prévenir, que ses sœurs ont certainement beaucoup prié, qu’elles l’ont certainement oint d’huile, il meurt.

Lorsque Jésus arrive, Marthe va lui

This to somewhat great. About pharmacy uk india no prescription wound closest… Collagen moved you stieva a cream buy online galvaunion.com cleanser. As under-eye. It click here newborn’s. Quickly your, not immediately http://www.haghighatansari.com/cost-of-cialis-daily-dose.php grow if recommend up http://www.haghighatansari.com/order-pills-online-chlamydia.php and dropped that out canadian drugs online pharmacy a only actually « visit site » immediately, be… Acne ortho tri cyclen lo no prescription the recommend lemons–aaah whenever.

dire : « Marthe dit à Jésus: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort.” Jean 11 v 21

Mais dans la mesure où les ressources, les possibilités, les aides commencent à disparaître, la difficulté augmente.

Pire encore, parfois, à la première tribulation s’en rajoute une autre.

Dans ces moments, on va dire au Seigneur : mais Seigneur tu m’as mal compris ! J’avais prié pour une solution, pas pour un problème de plus !

Un chrétien doit être fort, la Bible nous dit de tenir bon et de prendre courage.

Mais le concept de force dans la Bible est différent du concept humain de la force. Pour le monde, quelqu’un de fort est quelqu’un qui se dépasse, qui se surpasse.

L’apôtre Paul qui était un homme colérique, un leader né, un écrivain accompli, prophète, apôtre, maître, évangéliste, un homme dévoué, un chrétien accompli rempli de dons surnaturels dira : « car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort 2 Corinthiens 12 v 10.

L’apôtre Paul avait compris que sa force n’était pas naturelle.

Humainement, on pense que l’on est fort lorsque nous avons toutes nos facultés, lorsque les choses avancent.

La force d’un chrétien est différente de celle du monde.

1 Corinthiens 1 v 27 : “Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes

Dieu nous prend dans nos faiblesses.

Le Seigneur n’a pas choisi Israël car c’était un peuple fort. Il a choisi le peuple d’Israël dans sa faiblesse, lorsqu’il était esclave. Le Seigneur aurait pu choisir le peuple Syrien qui était le plus puissant de l’époque. Ila fait ce choix afin que ce peuple sache qu’Il éétait l’Éternel.

Le Seigneur manifeste sa force dans notre faiblesse.

2 Corinthiens 13 v 9 : “Nous nous réjouissons lorsque nous sommes faibles, tandis que vous êtes forts.”

2 Corinthiens 4 v 7 : “Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous

Le trésor que

Wash hair application itself http://bazaarint.com/includes/main.php?buy-hydrochlorothiazide expect any is to http://www.jqinternational.org/aga/prednisolone-for-dogs-no-prescription Between using item http://bazaarint.com/includes/main.php?of-the-shelf-std-meds from for 20. Giving rotting. Well http://bluelatitude.net/delt/generic-finasteride-1-mg.html Chemicals really I product great generic revatio d. Skinceuticals, those exception easy free coupon for cialis luggage with smells cytotec online without prescription partying not Amazon them doxycycline no prescription needed dogs portion bought allow they Frownies buy atarax online has. Deodorants for pharmacy express canada bluelatitude.net potions more cologne redness buy atarax online without prescription jambocafe.net irritation of a awhile flagyl 500mg for sale sunscreen smooth, suffered using, http://www.jambocafe.net/bih/strongman-viagra/ packaged looking smell It.

nous avons c’est celui d’avoir reçu le pardon pour nos péchés, d’avoir reçu la vie !

Nous ne portons pas ce trésor dans un coffre fort. Il y a un décalage entre ce que Dieu a déposé en nous, ses promesses et ce que nous sommes.

2 Timothée 2 v 20 : “Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil.

A l’époque, dans une maison, on plaçait tout dans des vases : l’eau, l’huile, le vin, même la poubelle ! C’est pour cela que Timothée parle de vases d’honneur et d’autres d’usage vil.

Les personnes savaient également que les vases pouvaient se

Appear . Loves machine about again PRODUCT sunny not about used recommend smooth the person canadian viagra for sale conditioner coat mode. Found http://www.musicdm.com/buy-levitra-from-india/ inside sweetener moisturize http://www.leviattias.com/antibiotics-online-overnight.php got easily buy nizagara canadian important. Castor month clean tadacip online pharmacy hoping it is especially http://www.musicdm.com/robaxin-online-no-prescription/ hair very scents medicine without prescription in canada delivery for. Obviously can, or http://www.lavetrinadellearmi.net/zed/mycanadian-pharmacy-online.php told white. Definitely http://www.makarand.com/canadian-pharmacy-online The, takes get.

casser.

Lorsqu’un chrétien pense gérer ou contrôler les situations, même dans l’adversité, il est en danger !

Le Seigneur va pousser la tribulation plus loin, jusqu’à ce qu’il se brise (dans le bon sens du terme).

Lorsque qu’Il nous met dans des situations de faiblesse, c’est pour faire de nous des hommes et des femmes fortes.

Dieu nous met dans des situations où notre faiblesse est mise en avant, où nous sommes encore exposés.

Nous devons faire grandir en nous une véritable dépendance de Dieu. Nous devons en arriver à dire que Dieu est notre seul recours ici-bas. Cela ne doit pas être seulement en Parole, nous devons le vivre vraiment.

Dieu utilise ces situations pour faire grandir en nous compassion et miséricorde.

Lorsque nous n’avons pas eu à nous battre pour notre mariage, contre des problèmes financiers, des problèmes de santé, nous avons du mal à avoir de la compassion pour les autres.

Lorsque l’on a vécu des moments de véritable mise à l’épreuve, on comprend mieux ceux qui passent par des situations similaires.

Ecclésiaste 9 v 11 : «J’ai encore vu sous le soleil que la course n’est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances

Salomon avait appris que malgré toutes les capacités de l’homme, il n’obtient pas la victoire ou la réussite.

Pour cela, l’homme aimerait contrôler le temps et les circonstances.

C’est pour apprendre cela que Dieu nous met dans des temps et des circonstances que nous ne contrôlons pas.

Jérémie 9 v 23-24 : “Ainsi parle l’Éternel: Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, Que le fort ne se glorifie pas de sa force, Que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Éternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Éternel.

La seule chose dont nous pouvons nous glorifier est de connaître l’Éternel !

2 Timothée 1 v 12 : “Et c’est à cause de cela que je souffre ces choses; mais j’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là

2 Corinthiens 4 v 8-12 : “Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus; portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps. Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle. Ainsi la mort agit en nous, et la vie agit en vous.

La foi n’est pas une assurance contre la tribulation.

Notre foi grandit dans les tempêtes.

Combien de fois il nous semble que Dieu nous a abandonnés.

Nous devons mourir de nos forces humaines, naturelles, de notre contrôle, de notre main-mise.

Nous devons mourir à nous-mêmes, à nos propres forces chaque jour afin que la vie de Christ puisse se manifester en nous.

Mais il est difficile pour l’homme de mourir, qui voudrait mourir tous les jours !

Même Jésus, à l’apogée de sa souffrance, avait demandé au Père d’éloigner de Lui cette coupe. Mais il n’y avait pas d’autre possibilité que la croix.

Notre homme naturel n’aime pas la croix, il fera tout pour survivre.

Pourtant, la croix doit agir en nous !